top of page
Carte-atelier-PGO_edited.jpg

Projets du mandat

Sur cette page vous trouverez tous les principaux projets entrepris par la municipalité depuis 2020.  

Le Plan Guide Opérationnel est une réflexion globale et concrète d’aménagement de chacun des bourgs de la commune (Le Dresny, Le Coudray et Plessé) à l’horizon des années 2030. L’objectif est de répondre aux besoins des habitantes et habitants, anticiper les usages et modes de vie futurs, tout en gardant en tête les enjeux sociaux, économiques, climatiques, de biodiversité, etc. Le projet se déroule en 3 étapes clés : le diagnostic, le choix du scénario « fil rouge » et l’écriture du plan d’actions.

Mobilité, services et commerces, environnement et paysage, habitat, tout est à imaginer ensemble ! A toutes les étapes du projet, les habitantes et habitants sont invité·e·s à écrire l’histoire du Plessé de demain pour donner lieu à un résultat le plus cohérent et souhaitable possible.

Date de livraison du plan d’actions : automne 2023

20230202_192325_edited.jpg

02 L'Espace Santé

Aujourd’hui les pratiques des professionnels de santé évoluent vers davantage de transversalité et de collaboration. Prendre en compte ces nouvelles aspirations et les encourager est essentiel pour continuer à être un territoire attractif pour ces professions voire renforcer l’offre de soin sur le territoire.

 

Le futur Espace santé, bâtiment communal en plein cœur du bourg de Plessé, répond au besoin des habitants et habitantes ainsi qu’à une forte demande de plusieurs praticiens et praticiennes de la commune (4 généralistes et 1 ostéopathe) de mettre en pratique leur projet de coopération dans un lieu unique. Des espaces seront aussi aménagés pour que des spécialistes alentours y effectuent des permanences.

 

Depuis son démarrage en 2021, ce projet d’Espace santé implique au-delà des professionnels de santé, les plesséens et plesséennes qui le souhaitent et les partenaires institutionnels (Redon Agglomération, l’Agence Régionale de Santé, etc.). Ensemble nous réaliseront un bâtiment sur mesure : adapté, écologique et évolutif pour anticiper les futurs usages !

Modelisation ES DIAG.JPG

Date de fin de chantier : fin 2024 - début 2025

03 La cantine en régie directe : une alimentation bio, locale et faite maison

Jusqu’en 2022, la réalisation des repas des cantines de Plessé était confiée à un prestataire. La commune fait le choix de reprendre en gestion directe le service, pour le contrôle de la production des repas, améliorer la qualité des aliments (tendre vers du 100% bio), limiter le gaspillage alimentaire et reconnecter la cuisine à son territoire par l’achat de produits locaux.

 

Cuisiner avec des meilleurs outils et produits, des menus sains et variés, constitue le socle d’une cantine réjouissante et nourrissante pour les enfants, luttant ainsi contre le gaspillage alimentaire.

Porté par le comité Agriculture, Alimentation, Environnement et Biodiversité, composé d’élus et d’habitants ainsi que le service Enfance -Jeunesse de la commune, ce projet est le fruit de collaboration étroite avec les acteurs du territoire et intervenants extérieurs : des producteurs de la commune, des représentants des écoles, de la Spl La Roche, du GAB 44, le mouvement des Cuisines Nourricières et de REDON Agglomération.

COUVERTURE.JPEG

Date de mise en place : été 2023

04 Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD)

Et si nous n’avions pas tout essayé contre le chômage de longue durée ? Le dispositif « Territoire zéro chômeur de longue durée » (TZCLD) propose une nouvelle approche en matière d’emploi et d’insertion sociale, pour réintégrer dans l’emploi les personnes qui en sont durablement éloignées, en réaffectant les dépenses liées au chômage (allocations de retour à l’emploi, RSA…) à l’accompagnement des personnes privées d’emploi et à la création de travaux utiles socialement.

La commune de Plessé est identifiée comme « territoire émergeant TZCLD » depuis 2022. L’expérimentation nationale est portée localement par la mairie de Plessé. Rassemblée autour d’une même table, une multitude d’acteurs (entreprises, associations, structures de l’emploi, structures de l’insertion par l’activité économique etc.) se mobilise pour trouver, avec les personnes volontaires faisant partie du projet, des solutions concrètes pour un retour à l’emploi à durée indéterminée et à temps choisi. Un projet avec de multiples impacts positifs sur le territoire, tant sur le plan humain, que sociétal et économique !

Date prévue d’habilitation pour devenir « Territoire zéro chômeur habilité » : automne 2024

340758064_580689210692397_9097626795218134646_n.jpg
Avec le soutien de :
logo-departement-loire-atlantique.png
logo_vdef_rvb_pds_label_signature.png

05 Le Plan Vélo

Le Plan vélo de la commune est un travail sur les « nouvelles formes de mobilités » qui rassemble des habitants et d’élus. Il consiste à déployer un réseau d’itinéraires cyclables pour favoriser les modes de déplacement doux dans le quotidien du plus grand nombre (école, travail, achats, loisirs…) et pour le tourisme.

 

Ce réseau se déploiera entre les bourgs de la commune, englobant les lieux dits les plus denses et les sites d’intérêts touristique et patrimonial. Il sera connecté aux communes voisines et s’insèrera dans les liaisons futures d’initiatives intercommunale et départementale.

Un premier itinéraire, « Beauséjour-Rozay-Canal », entre le bourg de Plessé et le village de Saint-Clair, au bord du canal de Nantes à Brest, a déjà été réalisé en 202& et 2022

Panneau-peinture-plesse-a-velo.jpg

Situé au cœur du bourg de Plessé, juste derrière l’église, le bâtiment « Petit Jean », du nom de la place sur laquelle il est situé, a tour-à-tour abrité la mairie, puis une bibliothèque. Il est aujourd’hui inutilisé.

L’occasion pour la commune de remettre en état ce bien pour y créer à la fois deux logements locatifs à vocation sociale et des locaux commerciaux. Un projet tout trouvé pour diversifier les formes d’habitats, en réponse à la forte croissance démographique, et répondre aux sollicitations des porteurs et porteuses de projets qui souhaitent s’installer sur la commune.

 

La municipalité souhaite une rénovation exemplaire du point de vue environnementale (utilisation de matériaux biosourcés, économie d’énergie, récupération des eaux pluviales…). Ce projet est le fruit d’une vision transversale mêlant les aspirations d'une commune dynamique, solidaire et respectueuse de l’environnement et de son patrimoine.

Date de livraison du bâtiment : été 2025

20230216_121923_edited.jpg

07 Le Hameau léger du Coudray

Comment habiter et vivre en limitant notre impact environnemental ? C’est ce à quoi répond le projet d’aménagement du Pont Rialland. Tout d’abord avec un projet de lotissement d’un genre nouveau entièrement en habitats réversibles (déplaçable, démontable et sans fondation béton) géré par un collectif d’habitantes et habitants répartis en 12 foyers avec un bail emphytéotique : la commune reste propriétaire du terrain et le loue aux habitants qui sont propriétaires de leur habitat léger. 

En parallèle, pour que les Coudraisiennes et Coudraisiens et plus largement toute la population de Plessé, puissent s’adonner à une diversité d’activités (sportives, culturelles et de loisirs) dans un lieu propice au ressourcement et à la convivialité, une réflexion globale sur le reste de la zone est aussi en projet. Pour ce site, une seule exigence : des équipements respectueux de son environnement, qui s’intègrent dans le paysage, adaptés pour durer dans le temps et qui s’adressent à toutes et tous. L’ensemble est mené en concertation avec les futurs habitants, les riverains et l’école du Coudray.

 

Date d’installation des habitant·e·s et de livraison du plan d’aménagement global : décembre 2024

Capture.JPG

08 La Politique Agricole et Alimentaire Communale (PAAC)

En France la compétence agricole est allouée à la région et aux intercommunalités. Pourtant cette question est au coeur des préoccupations des communes rurales. Pour relever les défis du territoire, la municipalité a décidé de mener sa propre Politique Agricole et Alimentaire Communale. C’est une politique volontariste en faveur du maintien d’une agriculture locale, viable, plurielle et durable, mais aussi de la protection des ressources (eau, bocage, races locales…) et du foncier agricole. Plusieurs leviers sont activés pour enrayer la diminution de la population agricole et du nombre d’exploitations :

  • L’aide aux agricultrices et agriculteurs qui cèdent leurs exploitations et celles/ceux souhaitant s’installer (via des Cafés Installation et un accompagnement par l’association CAP44) ;

  • La valorisation de leur métier 

La mise en place d’outils et de projets vertueux permettant de mieux gérer le foncier agricole, de favoriser les circuits courts, d’encourager les pratiques favorables à l’environnement et la biodiversité (comme l’inventaire bocager)

P1050944.JPG

09 Le terrain synthétique

Faisant suite à l’étude d’opportunité de 2008-2009 initiée par l’Entente Sportive Dresny-Plessé et aux nombreuses demandes de sportifs et sportives de la commune, un groupe projet composé d’élus, d’habitants et de clubs sportifs s’est constitué en juin 2020 afin de poursuivre le travail.

 

Bénéficiaires potentiels, usages, matériaux utilisés, impacts sur la santé et l’environnement… de nombreux critères ont été passés au crible pour opérer les choix les plus judicieux et s’assurer de la mise en œuvre d’un projet cohérent.

 

Les travaux de remplacement du stade enherbé par un stade multisports synthétique ont démarré début 2022. Cet équipement est aujourd’hui praticable toute l’année et permet d’accueillir jusqu’à des compétitions d’envergure régionale.

Date de mise en service : automne 2022

Terrain-synthetique.jpg

10 Végétalisation des cours d'école

Le réaménagement et la renaturation de la cour d'école de la Ronde  : il s’agit notamment de replacer le bien-être et la santé des enfants au cœur du projet pour permettre l’épanouissement personnel, le développement moteur, psychologique et social.

Les temps en extérieur peuvent en effet participer à favoriser l’autonomie, la sociabilité et la créativité, et apaiser le climat scolaire : jeux diversifiés, défoulement, découverte (faire des trous, ramasser des petites branches, des feuilles), détente, coopération…

ur des aspects plus techniques, dans un contexte d’augmentation et de précocité des vagues de chaleur ou de lutte contre les inondations, ce sont bien sûr les questions d’adaptation aux changements climatiques et de gestion des eaux pluviales qui sont les moteurs de tels projets : favoriser l’effet d’ombrage dans la cour et une infiltration des eaux pluviales à la parcelle pour éviter au maximum les rejets au réseau. Dans certains environnements denses, il peut s’agir également de favoriser la création d’un ensemble d’îlots de fraîcheur.

Date de mise en service : 2025

Cours école.jpg
bottom of page